mercredi 8 octobre 2014

La colline aux esclaves





Auteur : Katlenn Grissom
Genre : Contemporain
Nombre de pages : 432
Editions : Charleston
Collection : Grands roman

Le résumé

Dans une plantation de tabac en Virginie, à la fin du 18e siècle, un terrible secret va révéler le meilleur et le pire des individus et pourrait déchirer le petit monde de la dépendance.
Ayant perdu ses parents irlandais lors de sa traversée de l'Atlantique, la petite Lavinia, âgée de sept ans, amnésique de son passé tragique, se retrouve domestique à la dépendance pour rembourser son passage. Placée avec les esclaves de la cuisine, sous la protection de Belle, fille naturelle du maître, Lavinia apprend à faire le ménage, la cuisine et le service, guidée par l'amour et la force tranquille de sa nouvelle famille. Cependant, malgré tous ses efforts, elle ne peut pas faire abstraction de sa peau blanche. Tandis qu'elle pénètre peu à peu dans l'univers de la grande maison, marqué par un maître absent et une maîtresse aux prises avec l'opium, Lavinia est amenée à chevaucher dangereusement deux mondes que tout oppose. Lorsqu'elle épouse le fils instable du maître et endosse le rôle de maîtresse, la loyauté de chacun est remise en question, de dangereuses vérités sont dévoilées et des vies se retrouvent menacées.

Ce que j'en ai pensé

 Voici ma première lecture en tant que lectrice des éditions Charleston. Je les remercie grandement pour cette envoi car j'ai passé un excellent moment ! 
Ce roman sortira en janvier 2015. 



Je viens de refermer la dernière page de "La colline aux esclaves", et je suis émue aux larmes. Ce livre m'a beaucoup touché. J'ai aimé découvrir l'histoire de Lavinia dans cette plantation de tabac en Virginie.
Je me suis tout de suite attachée à cette petite fille qui vient de perdre ses parents, et qui arrive d'Irlande, seule au monde. Elle est tout de suite confiée aux domestiques de la plantation, qui vont devenir sa famille. Elle est attachante, serviable, et malgré ses cheveux roux et sa peau pleine de tâches de rousseur, elle va finir par se sentir comme chez elle. Mais en grandissant, elle va peu à peu se rendre compte de la différence de leur couleur de peau, et ce que cela implique. Sa peau blanche lui ouvrira les portes d'un monde nouveau, un monde différent, privilégié.

En plus de suivre la vie de Lavinia, on va découvrir les conditions de vie des esclaves dans une plantation à la fin de 18ème siècle. La condition d'esclaves me révoltent toujours : ils ne s'appartiennent même pas eux-même, en sont réduits à obéir sans condition. Ils sont mal-nourris, mal-considérés, fatigués. Mais j'ai beaucoup aimé les sentiments qui se lient entre eux, l'amour qu'ils se donnent les uns les autres. Ils sont unis, et vivent en communauté, ensemble. Il y a un contraste saisissant entre l'amour et la joie qui les lient, et la solitude de leurs maitres.

Au niveau du style d'écriture, on a un texte fluide, facile à lire, qui permet de s'immerger totalement dans l'histoire. Les chapitres sont courts, et je les ai enchainés sans discontinuer. Je me disais : "encore un chapitre, et puis un autre..." et même si je ne voulais pas terminer le livre trop vite tant j'étais bien dedans, les pages se tournaient toutes seules.

L'histoire de Livinia, de sa mama, de son papa Georges, de Belle à qui elle a été confiée, m'a chamboulée. Ce livre a été une très belle découverte et est, à mon sens, à la hauteur des grandes sagas qui marquent.
Livre à découvrir absolument !
Ma note : 19/20

23 commentaires:

  1. Comme (une fois de plus) c'est tentant...

    RépondreSupprimer
  2. Il me tentait déjà , maintenant encore plus avec ta chronique .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. N'hésites surtout pas, il vaut vraiment le coup ;-)

      Supprimer
  3. Je rejoins Viou et Bulle de Lune, c'est très tentant! :)

    RépondreSupprimer
  4. Le roman est judicieusement tourné pour rappeler certains faits historiques. En tout cas, c'est très tendant !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. N'hésites pas à noter le titre quelque part Eckbo, ce livre est très plaisant à lire ;-)

      Supprimer
  5. Ce livre a l'air vraiment très touchant et j'avoue beaucoup aimer la couverture !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense qu'il te plairait connaissant tes lectures habituelles ;-)

      Supprimer
  6. Ca donne vraiment envie !

    RépondreSupprimer
  7. C'est clair que l'on a envie de le découvrir en lisant ton commentaire...

    RépondreSupprimer
  8. ... A ajouter à ma pàl ... tu me donnes du "boulot" ... ma Mimo !!!

    RépondreSupprimer
  9. Ce livre est dans ma wish-list. J'attends sa sortie avec impatience.
    Je le veux ! Je le veux !

    Merci pour ta superbe chronique

    RépondreSupprimer
  10. Le moins que je puisse dire c'est que tu me donnes envie de le découvrir ! Vivement janvier alors !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai hâte qu'il sorte pour que tu puisses le découvrir ;-)

      Supprimer
  11. et un livre de plus sur ma pal Hélène, Témine a raison tu me donnes du travail lol
    merci pour cette superbe chronique !

    RépondreSupprimer
  12. Avec plaisir Chakim, je suis contente de vous faire envie ;-)

    RépondreSupprimer
  13. Oopsss...J'ai envoyé mon commentaire dans le message des contacts ;) Je me repète :
    Ce n'est pas une lecture qui me tente mais je suis contente pour toi que pour une première lecture en tant que lectrice charleston, tu commences par un coup de coeur ! C'est un bon présage ! ;)

    RépondreSupprimer
  14. Je suis en train de le lire en ce moment... J'ai lu ta chronique en diagonale pour ne pas trop en découvrir, mais juste tes mots "coup de coeur" donnent envie de le découvrir :)

    RépondreSupprimer